Partagez|

Tire la chevillette, la bobinette cherra [VAUGHN]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
avatar
Lune d'@rgentPuissance supérieureMessages : 271
Date d'inscription : 15/04/2009
http://cuige-uladh.forumactif.com

Dieu de la destinée
Sidh
Age - Eternel
Groupe - Tuatha Dé Danann
[16 novembre 1596 - En fin de matinée][Suite d'ici !]

Les aptitudes wherewolves de Vaughn lui permettaient d'occuper le second rôle dans la meute et une nouvelle fois, il prouvait qu'il le méritait. Pistant les odeurs avec acharnement, ces dernières lui firent remonter le lit de la rivière sur quelques kilomètres avant qu'il ne doive s'enfoncer à travers les bois. La terre meuble était marquée à certains endroits des traces de pas identiques à celles qui se trouvaient près de la victime et démontrait que le bêta empruntait la même direction que les tueurs. 

Alors que l'orée des bois se dessinait et que tout allait pour le mieux jusque là, les choses décidèrent de se corser un peu pour ce pauvre loup lorsqu'il atteignit le chemin principal. Les odeurs qu'il suivaient jusque là se séparaient en deux directions distinctes. L'une empruntait le chemin qui quittait la forêt tandis que l'autre s'enfonçait à nouveau dans les bois. 

Quant à l'orage, il grondait de plus en plus fort et menaçait d'éclater à tout instant. Bientôt, la piste que Vaughn suivait ne serait plus qu'un souvenir perdu parmi tant d'autres. Il fallait faire vite mais, quel serait le choix du werewolf ? 



Dernière édition par Lune d'@rgent le Ven 14 Juil - 10:56, édité 2 fois
avatar
Vaughn O'MucrhùluJoueurMessages : 44
Date d'inscription : 09/11/2016

Vaughn O'Mucrhúlu
Bêta de la meute
Age - 46 ans
Statut - Werewolves

Vaughn après avoir traquer cette odeur arriva devant cette embrochement olfactif. Déjà qu'il avait sa fourrure de mouillée, cet orage n'annonçait rien de bon. Une parfaite journée pour rester au fond de son lit, ou alors devant un feu, pas a traquer un meurtrier. La colère qui bouillait déjà en Vaughn ne faisait que croître, mais il gardait son sang-froid afin d'être le plus efficace.

Face a ce dilemme Vaughn n'hésita pas longtemps et s'enfonça dans les bois, les arbres préserverait la piste plus longtemps que s'il était sorti de la forêt. De plus si quelqu'un était dans les environs voyait un loup de sa taille sortir de la forêt ça ne serait pas bon et l'imminence de l'orage l'empêcher de se transformer. Mais il s'avança quand même un peu en direction de cette piste afin de voir ou elle pouvait potentiellement menée et se remis au travail sur l'autre piste qui s'enfonçait dans les bois.

Le Bêta espérait en suivant cette piste tomber sur un repère, ou sur quelque chose pouvant aider a identifier le responsable, et non pas à tomber sur ce dernier mais il se tenait prêt a toute éventualité.
avatar
Lune d'@rgentPuissance supérieureMessages : 271
Date d'inscription : 15/04/2009
http://cuige-uladh.forumactif.com

Dieu de la destinée
Sidh
Age - Eternel
Groupe - Tuatha Dé Danann
De la piste snobée, Vaughn ne perçu que le sentier disparaissant dans la tourbière - qui s'étendait à perte de vue - et l'horizon obstruée par la chaîne des montagnes - trônant fièrement à l’intérieur de la péninsule -. Retournant sur ses pas bien rapidement, il fit le choix - mais était-ce le bon ? - de rester sous le couvert des arbres et de suivre ce chemin là. 
 
Ce fut donc à son rythme qu'il parcourut les bois, la vie de ceux-ci se poursuivait comme à l'accoutumé. Les écureuils s'organisaient pour l'hiver à venir, dissimulant de-ci de-là grains, glands et champignons. Les renards délimitaient leurs territoires, préparant tanière pour l'accouplement à la saison suivante. Ainsi allait la vie ... 

Après une bonne heure à crapahuter sur les feuilles mortes - et dans la terre boueuse - il finit par rejoindre une clairière dans laquelle se dressait une vulgaire bâtisse de chaumes et de bois. Volets clos et condamnés et la porte doublement cadenassés, il fallait croire que quelqu'un ne plaisantait pas avec la sécurité. Un petit jardinet se trouvait sur la gauche de la maisonnette, bien entretenu et remplis de plantes diverses.
avatar
Vaughn O'MucrhùluJoueurMessages : 44
Date d'inscription : 09/11/2016

Vaughn O'Mucrhúlu
Bêta de la meute
Age - 46 ans
Statut - Werewolves

Une heure, UNE HEURE de plus a pister ce fumier, avec un orage et la pluie qui commençait a vraiment taper sur les nerfs de Vaughn qui montrait les crocs. Cet orage, Vaughn ne présentait rien de bon.

Puis il vit cette maisonnée, enfin, enfin quelque chose d'autre que cette odeur qui commençait a l’obséder. Il fit un rapide tour, mais la personne qui vivait ici ne plaisantait pas avec la sécurité. Avant d'entreprendre quoique ce soit, Vaughn se mit a distance et marqua l'endroit d'une manière que seul les siens puisse retrouver cet indice, il réitéra l'opération plusieurs fois à plusieurs endroit afin d'être sur que cet endroit soit facilement trouvable pour lui et ses congénères.

Après avoir marqué le territoire il s'approcha doucement par l'arrière de la maison, il observa le jardinet et tenta de reconnaître certaines plantes pouvant avoir des qualités magiques ou utilisés lors de rituels.

Ce n'est qu'après une inspection minutieuse du jardin que le werewolf se mis a tourner autour de la maison cherchant la moindre faille pouvant être utiliser afin de rentrer dans cette maison.

Il observa alors une planche a l'arrière de la maison, une planche mal cloutée, elle se situait pas loin de la fenêtre. Si Vaughn réussissait a enlever cette planche, cela lui permettrait d'enlever facilement les gonds de la fenêtre.
avatar
Lune d'@rgentPuissance supérieureMessages : 271
Date d'inscription : 15/04/2009
http://cuige-uladh.forumactif.com

Dieu de la destinée
Sidh
Age - Eternel
Groupe - Tuatha Dé Danann
Pourquoi se servir d'outil lorsque l'on avait à disposition une force démultipliée par sa condition surnaturelle. Le clou ne fit guère le poids face aux muscles de Vaughn qui put donc faire coulisser la planche de bois sans aucun soucis sur le côté. Cette dernière entravait toujours une partie du volet mais fort heureusement la partie droite pouvait être déployée. Planche mal clouée, volet non verrouillé, certains avaient de la chance aux dés - :p -.

Les carreaux de la fenêtre étant très sales, le Beta ne pouvait admirer l'entier de la pièce sur laquelle cette dernière s'ouvrait. Le vieux foyer délabré qu'il distinguait à travers l'un des carreaux abritait un feu en train de mourir lentement.  Quelques mètres plus loin dans la pénombre, il put apercevoir une main - à laquelle manquait les doigts - rattachée à un bras libre de toute entrave. Nul trace du reste du cadavre dans le champs du vision du werewolf.

Le vent se leva soudainement, faisant claquer le volet à l'arrière du crâne de Vaughn. Une explosion du tonnerre puis les cieux se déchaînèrent enfin !
avatar
Vaughn O'MucrhùluJoueurMessages : 44
Date d'inscription : 09/11/2016

Vaughn O'Mucrhúlu
Bêta de la meute
Age - 46 an
Statut - Werewolves
Lorsque le Bêta vit le bras, qui n'avait littéralement plus aucune attache, il se baissa afin de ne pas se faire repérer par un éventuel habitant ou du moins éviter de rester plus longtemps dans son champ de vision.

Il fallu quelques secondes au Werewolf pour reprendre son courage a deux mains et regarder encore une fois dans cette cabane. Mais rien de plus ne se révélait au regard du Bêta.
Personne n'était la a première vue, Vaughn se retourna alors et examina alors le jardinet qui était derrière lui.

Il ne connaissait pas grand chose en alchimie, ou même en plante en générale mais pour la plupart cela lui semblait être des plants de légume tout a fait normaux. Il prit quand même pas précaution des plantes qui pour lui lui semblait suspecte, on ne sait jamais. C'est en ramassant une de ses plantes, qu'il remarqua qu'une pelle était la, allongé sur le sol certainement oublié par son propriétaire. Sa dernière utilisation était récente, la terre était encore fraîche dessus.

Vaughn décida d'attraper la pelle qui était resté dans le petit jardinet, puis il la cala dans la fente en dessous de la fenêtre et fis l'effet levier afin de la faire sortir de ses gonds.
avatar
Lune d'@rgentPuissance supérieureMessages : 271
Date d'inscription : 15/04/2009
http://cuige-uladh.forumactif.com

Dieu de la destinée
Sidh
Age - Eternel
Groupe - Tuatha Dé Danann
D'une nature à s'imbiber rapidement d'eau tel une éponge, le sol de la clairière devient - à cause de la pluie dru qui s'abattait - boueuse sous les pieds de Vaughn. Autant pour la discretion en laissant de belles empreintes bien distincts qui démontrait son passage en ces lieux. Les volets de la misérable cahute ne cessèrent de claquer contre les murs de bois sous l'assaut des rafales de vent violent qui faisait rage. La froudre zebrait le ciel en des intervals si réguliers que cela en était presque pour l'heure inquiétant. Une mécanique qui sonnait bien plus naturelle sous la mains de l'homme que celle de dame nature.

Et malgré cela, le Werewolf restait imperturbable, concentré qu'il était sur sa tâche actuelle. Doucement mais surement, la fenêtre commençait à se dégonder sous l'action musculaire du bêta. Alors qu'il s'appretait à réussir ce qu'il tentait d'entreprendre, une puissante onde de choc vient le frapper en plein poitrine. Sous l'impacte de tant de noirceur et de violence, Vaughn fut projeté à quelques mètres de sa position initial et se retrouva vautré dans la boue, la pluie martelant son visage plus férocement qu'auparavant. Un éclair frappa le jardinet à quelques pas de là et les pierres se mirent à trembler soudainement sous l'effet du contre coup.

Il faisait sombre à cause de l'orage. Un choc lourd contre la vitre du cabanon, puis un second et encore un autre. La foudre illumina soudainement la scène alors qu'un nouveau bruit sonore se faisait entendre à l'interieur. Et Vaughn put découvrir avec horreur, le bras sans corps qui venait de reprendre vie, cherchant le moyen de s'échapper par la force de la cahute le retenant. Dans le jardinet, la terre commençait à se souler à plusieurs endroits comme si l'on cherchait à s'en extirper.

Quoi qui cherchait à remonter à la surface de la terre, cela prenait du temps et offrait le choix à Vaughn de se retirer sur le champs plutôt que d'affronter une equation inconnue.

hj : Au moment où l'onde de choc te frappe, tu ressents une haine néfaste qui te glace le sang et te coupe le souffle. Ton coeur s'est arreté de battre quelques secondes et tu te sens glacé de l'interieur, cela persistera une dizaine d'heure.

avatar
Vaughn O'MucrhùluJoueurMessages : 44
Date d'inscription : 09/11/2016

Vaughn O'Mucrhúlu
Bêta de la meute
Age - 46 ans
Statut - Werewolves
Vaughn, concentré sur sa tâche, n'avait pas remarqué que l'orage devenait de plus en plus menaçant. Alors que sa force venait a bout de la fenêtre de ce cabanon maudit, une onde de choc l'envoya contre un arbre non loin de là. Il resta inconscient quelques secondes, lorsqu'un nouvel éclair vint le tirer de son inconscience, le bêta se releva alors non sans peine.

Il sentit en lui une haine, tellement puissante qu'elle lui coupait le souffle, Vaughn regarda alors la fenêtre qui venait de le mettre en échec et on pouvait lire sur son visage, pendant un instant, tout son effroi devant ce spectacle macabre. Après cette vision d'horreur venait le sol qui se soulevait, comme si quelque chose voulait en sortir, plusieurs choses a première vue. C'est alors qu'un large sourire apparu sur le visage du Bêta, il sentait l'adrénaline monter en lui. Son instinct animal lui hurlait de partir, de prendre ses jambes a son cou et de fuir le plus vite possible, mais l'adrénaline et sa témérité prenaient le dessus. Mais il savait qu'en devenant un Werewolf, il était rentré dans un monde de magie et de choses inexplicable et dangereuse.

Il cala alors sa respiration sur ses pensées :

"Inspire. compte jusqu’à 4. Expire. compte jusqu’à 4."

Il tenait cette exercice de respiration d'un de ses anciens supérieur, ça permettait de le calmer. Il réfléchit alors, il devait récolter un maximum d'informations avant de partir de ce lieu lugubre. Il réalisa aussi qu'il ne pouvait plus effacer les traces de son passage qu'il avait laissé, c'était définitivement trop dangereux. Même s'il ressentait toujours les effets de cette onde de choc, il avait réussi a récupérer une partie de ses capacités.

C'est prudemment et accroupi qu'il s'approcha des formes qui sortaient du sol, il était assez proche afin de voir de quoi il retournait mais assez loin pour pouvoir esquivez un coup ou un accrochage. Il vit alors un bras. Un bras tellement fin qu'il semblait squelettique, mais c'était sans compter sur les bouts de chair qui restaient sur ces os ci et là.

Le dégoût pouvait ce lire dans ses yeux, Vaughl prit alors la décision de s'éloigner le plus possible de ce lieu maudit. Il prit alors rapidement ses distances avec ce lieu maudit, et il se cacha derrière un arbre assez éloigné afin de pouvoir espionner ce qu'il se passerait par la suite.
avatar
Lune d'@rgentPuissance supérieureMessages : 271
Date d'inscription : 15/04/2009
http://cuige-uladh.forumactif.com

Dieu de la destinée
Sidh
Age - Eternel
Groupe - Tuatha Dé Danann
Une forme féminine s'extirpait de sa tombe de fortune. Sa chevelure blonde se révélait ici et là sous la couche terreuse qui la recouvrait. L'un de ses yeux était brun et très vivant, tandis que l'autre s'était recouvert de ce film opaque qui se forme après la mort. Sa peau avait pris une teinte bleuâtre et un trou putréfié ornait sa joue ouverte jusqu'à la mâchoire. Une de ses épaules, pourrie, laissaient entrevoir tendons et os, tandis que l'autre demeurait ronde et parfaite. La femme zombie eut quelques problème avec le bas de la robe dans laquelle on l'avait enterrée et la terre boueuse de sa tombe qui s'accrochait à elle. Mais, elle finit par se dégager en titubant, restant plantée là de guingois.

Une autre forme plus masculine cette fois émergea à son tour en se frayant un passage à l'air libre. Les bras tellement pourrit que les os en étaient perceptible, le reste du corps en un état similaire. Des morceaux de chair avaient été arraché à coup de dent. Son bras ventre ... on aurait dit qu'une créature avait commencé son repas entre ses jambes. Là où aurait du se trouver son visage, il n'y en avait plus du tout. Son moignon de coup pivota légèrement à gauche, puis à droite avant de s'immobiliser en direction de la cachette où Vaughn observait la scène.

Ce dernier, concentré sur le macabre spectacle qui s'offrait à lui, ne prit le soin d'assurer ses arrières. Tandis qu'un bruit de verre brisé en provenance du cabanon se faisait entendre, une poigne de fer vint de se refermer autour de l'une de ses chevilles. Un zombie venait de ramper jusqu'à lui en se traînant sur ses coudes avant de planter sa dentition aiguisée à l'arrière de sa cuise. La douleur fut cuisant mais devient rapidement bien pire lorsqu'il se mit à dévorer la chair emprisonner. Et le pauvre Vaughn avait beau s’efforcer de déloger cette créature, elle s’accrochait tel un vautour à sa proie.

Et les deux autres qui venaient de se mettre en branle vers sa position risquaient très certainement d'empirer sa situation.


Dernière édition par Lune d'@rgent le Lun 10 Juil - 1:54, édité 1 fois
avatar
Vaughn O'MucrhùluJoueurMessages : 44
Date d'inscription : 09/11/2016

Vaughn O'Mucrhúlu
Bêta de la meute
Age - 46 ans
Statut - Werewolves
Le Bêta était complètement pris dans ce spectacle macabre, des morts revenant à la vie ou du moins ce qui s'en rapprochait. Ces morts s’extirpant difficilement du sol boueux, avait dans leurs yeux une lueur malsaine, une lueur qui insuffla a Vaughn une nouvelle onde de choc glacé. Cette fois-ci même l'adrénaline ne suffit pas, la peur s’immisçait dans le cœur du Werewolf.

Le regard de ces choses se dirigea vers Vaughn, et ils commencèrent doucement mais surement leurs chemin vers ce dernier. Alors qu'il était sur le point de prendre ses jambes à son cou, il sentit une poigne de fer autour de sa cheville et une de ses créatures s'était amusé à boulotter l'arrière de sa cuisse, Vaughn retint un cri de douleur. Mais cette douleur lui fit voir rouge, sans chercher a comprendre il attrapa l’extrémité haute et basse du crâne et il tira du plus fort qu'il put quitte a arracher la mandibule du cadavre revenu a la vie.

Après d’intenses efforts et de débats, Vaughn réussit à arracher du reste du corps, la tête et la main du cadavre. Première étape réussit, mais la main restait fermement attaché à sa cheville et la tête continuait son repas qu'elle se faisait du cuissot de Vaughn. Mais le plus important pour le moment était de s'écarté de ces créatures. Malgré la douleur, Vaughn mit aussi rapidement que possible une dizaine de mètre de distance entre lui et les cadavres ambulant. Une fois cette distance atteinte lui laissant un temps de "calme", il réitéra l'action afin d'enlever définitivement cette tête qui lui mangeait petit à petit la jambe.
avatar
Lune d'@rgentPuissance supérieureMessages : 271
Date d'inscription : 15/04/2009
http://cuige-uladh.forumactif.com

Dieu de la destinée
Sidh
Age - Eternel
Groupe - Tuatha Dé Danann
Receptacle d'une magie néfaste les plaçant sous l'emprise d'autrui, les macchabées cheminaient avec nonchalance dans la direction où venait de s'enfuir le Bêta. La compulsion meurtrière implantée les poussèrent à accomplir leur tâche quoi qu'il advienne et puisqu'ils ne ressentaient ni la faim, ni la fatigue et encore moins la douleur, ils étaient les sbires parfait pour effectuer les bases besognes. Ce pauvre Vaughn ne risquait pas de s'en débarrasser de sitôt.

Qui va piano va sano ! La tête du zombie qui avait bien comprit cette expression continuait à dévorer le mollet du werewolf tandis que ce dernier essayait de s'en débarrasser en usant diverses procéder. A force de s'échiner à frapper dessus, il parvient à fracasser la boite crânienne et à détruire la tête de l’intérieur. L'une des trois branches composant l'artère poplitée avait été touchée, le sang de Vaughn s'écoulait avec abondance de la plaie engendrée, imbibant le sol au alentour. La douleur est vive, pénible et désagréable mais, supportable et endurable pour un membre d'une meute. Surtout lorsque celui-ci est à la seconde place de la hiérarchie. Il boiterait jusqu'à la cicatrisation surnaturelle de cette blessure.

La main cadavérique continuait toujours quant à elle, à exercer une pression autour de sa cheville.

Dans les profondeurs de la terre, extirpé de son sommeil avant l'heure, un autre type de prédateur se frayait un chemin vers la surface. Son corps avait encaissé l'onde maléfique au même instant que les cadavres du jardinet mais, contrairement à eux, la compulsion avait peiné à imposer son emprise sur un mort pourvu d'une conscience. A présent maîtresse de se véhicule, elle le forçait à quitter son abri diurne pour la tempête qui faisait rage et qui couvrait - par chance - le soleil encore bien présent à ce moment de la journée.

Le vampire à la pâleur marmoréenne émergea  jusqu'à la taille - sous la pluie battante - en face à face avec Vaughn. Un regard entièrement voilé d'une noirceur guère naturelle se déposa sur le werewolf avant que le vampire ne le saisisse par le cheville libre de toute entrave. Poussé par cette étrange compulsion, Vailintin n'avait que le désir de massacre à l'esprit cumulé avec une soif de sang intrinsèque à son espèce.

Hj : Vaughn, tu es aimablement prié de laisser la priorité de réponse à Vailintin stp !
avatar
Vailintin BlackJoueurMessages : 6
Date d'inscription : 12/11/2016

Vailintin
Novice
Age - 469 ans
Statut - Vampires
Tout ceci était fort désagréable. Ayant pour habitude de contrôler ses pulsions afin de se différencier des vampires esclaves de la soif, Vailintin sentait sa soif de sang et son envie meurtrière grandir.

Devant lui se trouve cet homme, ou cet animal . La compulsion empêchait le vampire de faire la part des choses entre sa vue, qui était fort troublée par l'envie de massacre, et son odorat qui décrivait un animal blessé.

Bien qu'il aurait pu mettre fin aux souffrances du loup, Vailintin restait un prédateur. La chasse est une partie des plus jouissantes dans la longue vie d'un vampire. 

Un sourire narquois apparent, le vampire ricana: 

- Qu'avons - nous là ? Oh, mais c'est un pauvre chien effrayé...

Il projeta le pauvre estropié vers l'arbre le plus proche, puis s'extirpa du sol. Vailintin se prépara pour le combat, tout ses sens en éveil. Bien que le loup était blessé, il n'en restait pas moins une puissante créature. Le vampire se positionna afin de telle sorte à contrecarrer tout mouvements.

Que la chasse commence...
avatar
Vaughn O'MucrhùluJoueurMessages : 44
Date d'inscription : 09/11/2016

Vaughn O'Mucrhúlu
Bêta de la meute
Age - 46 ans
Statut - Werewolves
Vaughn avait enfin réussi a se débarasser de la tête du mort-vivant, même s'il était blessé il pouvait enfin souffler un moment. Enfin c'était sans compter la nouvelle surprise qu'il lui tomba sur le coin de la figure. Une nouvelle main s'aggripa à sa cheville libre de toute entrave.

C'est pas possible putain, Oengus je te déteste, la prochaine fois tu vas enquêter toi ! "

Il regarda alors le cadavre qui était revenu à la vie, il fut surpris par l'état de conservation de ce dernier. Il était intact comme si le temps n'avait pas eu d'impact sur lui. Vaughn vit sur son visage un sourire sadique et des yeux injectés de sang, il sentit la soif de sang dans son regard.

Alors qu'il voulut s'échapper de son entrave son nouvel ennemi, ce cadavre ambulant sortit une insulte qui mit Vaughn dans une colère noire. Mais lorsqu'il sentit la puissance surnaturel de son rival l'envoyer contre l'arbre le plus proche, Vaughn poussa un cri étouffé de douleur en percutant de l'arbre.

Il se releva alors d'une traite, prenant discrètement dans sa main droite une poignée de boue. Une fois sur ses deux jambes le Bêta poussa un hurlement surnaturel, qui ferait frémir n'importe quel humain de terreur. Ce cri avait une double utilité, en plus d'effrayer son ennemi, il permettait à la meute de savoir sa position.

Son ennemi s'était mis en position prêt pour un combat à la loyal, mais au vu de son état le Bêta devrait ravaler sa fierté afin de survire. Il prit alors une pose de combat, dans laquelle il n'excellait pas forcément, afin de garder un atout dans sa manche.

Il fit alors une feinte du gauche pour lui permettre de crée une ouverture afin de jeter la boue au visage de son ennemi pour l'aveugler.

HJ : La on fait au D100, celui qui fait le plus grand résultat gagne, si je gagne je ne peux que poster ma fuite après t'avoir aveuglé bien évidemment Smile
avatar
Vailintin BlackJoueurMessages : 6
Date d'inscription : 12/11/2016

Vailintin
Novice
Age - 469 ans
Statut - Vampires
Ils étaient finalement face à face, le loup et le suceur de sang, le vivant et le mort. Enfin vu son état, le loup s'apparentait plus aux morts qu'aux vivants. 

Bien qu'en piteuse état, l'estropié était redressé, prets à se défendre. Malgré l'état plus que déplorable du loup, Vailintin n'arrivait à retenir ses envies sanguinaires. Si le combat venait à s'engager, il serait des plus déloyales.

Le vampire était dans un état de démence trop extrême pour tenir compte du hurlement de la bête.

Vailintin se jetta sur le loup. Sans aucune réflexion. Simplement par instinct de prédateur.
 


Dernière édition par Vailintin Black le Mar 4 Juil - 12:38, édité 1 fois
avatar
Vaughn O'MucrhùluJoueurMessages : 44
Date d'inscription : 09/11/2016

Vaughn O'Mucrhúlu
Bêta de la meute
Age - 46 ans
Statut - Werewolves
Le mort tomba dans la feinte, et créa une ouverture dans laquelle Vaughn s'engouffra en le regardant droit dans les yeux juste avant de lui jeter la boue en plein visage. Maintenant aveuglé son opposant était sans défense, Vaughn de sa jambe valide lui faucha ses appuis au sol afin qu'il s'écroule de tout son poids au sol.

Une fois son adversaire temporairement immobilisé, Vaughn prit ses jambes a son cou et du plus vite qu'il pouvait s'éloigna. Il arracha au passage une bonne branche d'un arbre.

Ces créatures ont l'air d'être attiré par le sang, bon on va tenter quelque chose ce sera quitte ou double. "

Vaughn se mit alors a genoux, et appuya fortement sur sa plaie en étouffant son cri de douleur, une bonne flaque de sang gorgeait désormais le sol. Il fit alors quelque pas jusque derrière un arbre, puis il revint sur ses pas en faisant attention a bien marcher dans ses traces. Il se mit alors derrière un arbre juste avant la flaque afin de réserver un accueil digne de se nom a son hôte.

Vaughn ferma les yeux, afin de mieux se concentrer sur son ouïe pour localiser son adversaire.


HJ : Cette fois c'est toi qui établit les règles du jets de dés si tu penses qu'il y en a besoin Smile
Contenu sponsorisé


Tire la chevillette, la bobinette cherra [VAUGHN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un nouveau tire bouchon très prometteur!
» je suis un tire bouchon ...
» Faire chaîne de tire
» l'archer qui tire plus vite que son ombre
» Métal, Non Métal, j'me tire une balle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cúige Uladh. :: Inis Eoghain :: Forêts-